4.4. Organisation de l'arborescence des répertoires

L'organisation de l'arborescence des répertoires de FreeBSD est essentielle pour obtenir une compréhension globale du système. Le concept le plus important à saisir est celui du répertoire racine, “/”. Ce répertoire est le premier a être monté au démarrage et il contient le système de base nécessaire pour préparer le système d'exploitation au fonctionnement multi-utilisateurs. Le répertoire racine contient également les points de montage pour les autres systèmes de fichiers qui sont montés lors du passage en mode multi-utilisateurs.

Un point de montage est un répertoire où peuvent être greffés des systèmes de fichiers supplémentaires au système de fichiers parent (en général le système de fichiers racine). Cela est décrit plus en détails dans la Section 4.5, « Organisation des disques ». Les points de montage standards incluent /usr, /var, /tmp, /mnt, et /cdrom. Ces répertoires sont en général référencés par des entrées dans le fichier /etc/fstab. /etc/fstab est une table des divers systèmes de fichiers et de leur point de montage utilisé comme référence par le système. La plupart des systèmes de fichiers présents dans /etc/fstab sont montés automatiquement au moment du démarrage par la procédure rc(8) à moins que l'option noauto soit présente. Plus de détails peuvent être trouvés dans la Section 4.6.1, « Le fichier fstab ».

Une description complète de l'arborescence du système de fichiers est disponible dans la page de manuel hier(7). Pour l'instant, une brève vue d'ensemble des répertoires les plus courants suffira.

RépertoireDescription
/Répertoire racine du système de fichiers.
/bin/Programmes utilisateur fondamentaux aux deux modes de fonctionnement mono et multi-utilisateurs.
/boot/Programmes et fichiers de configuration utilisés durant le processus de démarrage du système.
/boot/defaults/Fichiers de configuration par défaut du processus de démarrage; voir la page de manuel loader.conf(5).
/dev/Fichiers spéciaux de périphérique; voir la page de manuel intro(4).
/etc/Procédures et fichiers de configuration du système.
/etc/defaults/Fichiers de configuration du système par défaut; voir la page de manuel rc(8).
/etc/mail/Fichiers de configuration pour les agents de transport du courrier électronique comme sendmail(8).
/etc/namedb/Fichiers de configuration de named; voir la page de manuel named(8).
/etc/periodic/Procédures qui sont exécutées de façon quotidienne, hebdomadaire et mensuelle par l'intermédiaire de cron(8); voir la page de manuel periodic(8).
/etc/ppp/Fichiers de configuration de ppp; voir la page de manuel ppp(8).
/mnt/Répertoire vide habituellement utilisé par les administrateurs système comme un point de montage temporaire.
/proc/Le système de fichiers pour les processus; voir les pages de manuel procfs(5), mount_procfs(8).
/rescue/Programmes liés en statique pour les réparations d'urgence; consultez la page de manuel rescue(8).
/root/Répertoire personnel du compte root.
/sbin/Programmes systèmes et utilitaires systèmes fondamentaux aux environnements mono et multi-utilisateurs.
/tmp/Fichiers temporaires. Le contenu de /tmp n'est en général PAS préservé par un redémarrage du système. Un système de fichiers en mémoire est souvent monté sur /tmp. Cela peut être automatisé en utilisant les variables rc.conf(5) relatives au système « tmpmfs » (ou à l'aide d'une entrée dans le fichier /etc/fstab; consultez la page de manuel mdmfs(8)).
/usr/La majorité des utilitaires et applications utilisateur.
/usr/bin/Utilitaires généraux, outils de programmation, et applications.
/usr/include/Fichiers d'en-tête C standard.
/usr/lib/Ensemble des bibliothèques.
/usr/libdata/Divers fichiers de données de service.
/usr/libexec/Utilitaires et daemons système (exécutés par d'autres programmes).
/usr/local/Exécutables, bibliothèques, etc... Egalement utilisé comme destination de défaut pour les logiciels portés pour FreeBSD. Dans /usr/local, l'organisation générale décrite par la page de manuel hier(7) pour /usr devrait être utilisée. Exceptions faites du répertoire man qui est directement sous /usr/local plutôt que sous /usr/local/share, et la documentation des logiciels portés est dans share/doc/port.
/usr/obj/Arborescence cible spécifique à une architecture produite par la compilation de l'arborescence /usr/src.
/usr/portsLe catalogue des logiciels portés (optionnel).
/usr/sbin/Utilitaires et daemons système (exécutés par les utilisateurs).
/usr/share/Fichiers indépendants de l'architecture.
/usr/src/Fichiers source FreeBSD et/ou locaux.
/usr/X11R6/Exécutables, bibliothèques etc... de la distribution d'X11R6 (optionnel).
/var/Fichiers de traces, fichiers temporaires, et fichiers tampons. Un système de fichiers en mémoire est parfois monté sur /var. Cela peut être automatisé en utilisant les variables rc.conf(5) relatives au système « varmfs » (ou à l'aide d'une entrée dans le fichier /etc/fstab; consultez la page de manuel mdmfs(8)).
/var/log/Divers fichiers de trace du système.
/var/mail/Boîtes aux lettres des utilisateurs.
/var/spool/Divers répertoires tampons des systèmes de courrier électronique et d'impression.
/var/tmp/Fichiers temporaires. Ces fichiers sont généralement conservés lors d'un redémarrage du système, à moins que /var ne soit un système de fichiers en mémoire.
/var/ypTables NIS.

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.