7.2. Navigateurs

FreeBSD n'est pas livré avec un navigateur particulier installé. Au lieu de cela, le répertoire www du catalogue des logiciels portés contient de nombreux navigateurs prêts à être installés. Si vous n'avez pas le temps de tout compiler (cela peut prendre un temps relativement long dans certains cas) nombres d'entre eux sont disponibles sous forme pré-compilée.

KDE et GNOME fournissent déjà un navigateur HTML. Veuillez vous référer au Section 6.7, « Environnements de travail » pour plus d'information sur comment configurer ces environnements de travail.

Si vous êtes à la recherche de navigateurs légers, vous devriez consulter le catalogue des logiciels portés pour www/dillo, www/links, ou www/w3m.

Cette section couvre les applications suivantes:

Nom de l'applicationRessources nécessairesInstallation à partir du catalogue des logiciels portésDépendances principales
MozillaimportanteslourdeGtk+
OperafaibleslégèreVersion native FreeBSD et Linux disponibles. La version Linux dépend de la compatibilité binaire Linux et de linux-openmotif.
FirefoxmoyenneslourdeGtk+
KonquerormoyenneslourdeBibliothèques KDE

7.2.1. Mozilla

Mozilla est un navigateur moderne et stable, dont le portage FreeBSD est complet: il présente un moteur d'affichage HTML qui respecte vraiment les normes; il intègre un lecteur de courrier électronique et de forums de discussion. Il possède même un éditeur HTML si vous projetez d'écrire vous-même quelques pages Web. Les utilisateurs de Netscape® trouveront des similitudes avec la suite Communicator, étant donné que les deux navigateurs partagent certains développements passés.

Sur les machines lentes, avec une vitesse de processeur de moins de 233MHz ou avec moins de 64MO de RAM, Mozilla peut être trop consommateur en ressources pour être vraiment utilisable. Vous pourrez vouloir essayer à la place le navigateur Opera décrit plus tard dans ce chapitre.

Si vous ne pouvez ou ne voulez compiler Mozilla, pour une quelconque raison, l'équipe GNOME de FreeBSD l'a déjà fait pour vous. Installez juste la version pré-compilée à partir du réseau avec:

# pkg_add -r mozilla

Si la version pré-compilée n'est pas disponible, et que vous avez suffisamment de temps et d'espace disque, vous pouvez obtenir les sources pour Mozilla, le compiler et l'installer sur votre système. Cela s'effectue en faisant:

# cd /usr/ports/www/mozilla
# make install clean

Le logiciel porté Mozilla s'assure d'une initialisation correcte en exécutant la configuration de la base de registre chrome avec les privilèges de root privilèges. Cependant si vous désirez récupérer des modules additionnels comme “mouse gestures”, vous devez exécuter Mozilla en tant que root pour obtenir une installation correcte de ces modules.

Une fois que vous avez achevé l'installation de Mozilla, vous n'avez plus besoin d'être sous root. Vous pouvez lancer Mozilla en tant que navigateur en tapant:

% mozilla

Vous pouvez lancer directement les lecteurs de courrier électronique et de forums comme montré ci-dessous:

% mozilla -mail

7.2.2. Firefox

Firefox est la génération suivante de navigateurs basés sur le code de Mozilla. Mozilla est une suite complète d'applications, comme un navigateur, un client de messagerie, un client de discussion et bien plus. Firefox est juste un navigateur, ce qui le rend plus petit et plus rapide.

Installez la version pré-compilée du logiciel en tapant:

# pkg_add -r firefox

Vous pouvez également utiliser le catalogue des logiciels portés si vous désirez effectuer la compilation à partir des sources:

# cd /usr/ports/www/firefox
# make install clean

7.2.3. Firefox, Mozilla et le greffon Java

Note:

Dans cette section et la suivante, nous supposerons que vous avez déjà installé Firefox ou Mozilla.

La fondation FreeBSD a acquis auprès de Sun Microsystems une licence de distribution des binaires FreeBSD pour le Java Runtime Environment (JRE™) et le Java Development Kit (JDK™). Les paquetages binaires pour FreeBSD sont disponibles sur le site de la fondation FreeBSD.

Pour ajouter le support Java™ à Firefox ou Mozilla, vous devez installer tout d'abord le logiciel porté java/javavmwrapper. Ensuite, téléchargez le paquetage Diablo JRE à l'adresse http://www.freebsdfoundation.org/downloads/java.shtml, et installez-le à l'aide de pkg_add(1).

Lancez votre navigateur et tapez about:plugins dans la barre d'adresse et appuyez sur Entrée. Une page listant les greffons installés s'affichera; le greffon Java devrait désormais apparaître dans la liste. Si ce n'est pas le cas, en tant que root, exécutez la commande suivante:

# ln -s /usr/local/diablo-jre1.5.0/plugin/i386/ns7/libjavaplugin_oji.so \
  /usr/local/lib/browser_plugins/

puis relancez votre navigateur.

7.2.4. Firefox, Mozilla et le greffon Macromedia® Flash®

Le greffon Macromedia® Flash® n'est pas disponible pour FreeBSD. Cependant il existe une couche logicielle (« wrapper ») pour utiliser la version Linux du greffon. Ce « wrapper » supporte également les greffons Adobe® Acrobat®, RealPlayer® et plus.

Installez le logiciel porté www/nspluginwrapper. Ce logiciel nécessite emulators/linux_base qui occupe un espace relativement important.

L'étape suivante est l'installation du logiciel porté www/linux-flashplugin7. Une fois le logiciel installé, le greffon doit être installé par chaque utilisateur à l'aide de la commande nspluginwrapper:

% nspluginwrapper -v -a -i

Lancez ensuite votre navigateur, tapez about:plugins dans la barre d'adresse et appuyez sur Entrée. Une liste des greffons actuellement disponibles devrait apparaître.

7.2.5. Opera

Opera est un navigateur complet respectant les standards. Il intègre un lecteur de courrier électronique et de forums de discussion, un client IRC, un lecteur de flux RSS/Atom et beaucoup plus. Malgré cela, Opera reste relativement léger et très rapide. Il est disponible en deux versions: une version “native” pour FreeBSD et une version utilisant l'émulation Linux.

Pour naviguer sur le Web avec la version FreeBSD d'Opera, installez la version pré-compilée:

# pkg_add -r opera

Certains sites FTP n'ont pas toutes les versions pré-compilées, mais Opera peut également être obtenu avec le catalogue des logiciels portés en tapant:

# cd /usr/port/www/opera
# make install clean

Pour installer la version Linux d'Opera, utilisez linux-opera à la place d'opera dans les exemples précédents. La version Linux est utile dans les situations demandant l'utilisation de greffons qui sont uniquement disponibles pour Linux, comme Acrobat Reader®. Dans tous les autres aspects, les versions FreeBSD et Linux devraient être identiques.

7.2.6. Konqueror

Konqueror fait partie de KDE mais peut être également utilisé en dehors de KDE en installant x11/kdebase3. Konqueror est plus qu'un navigateur, c'est également un gestionnaire de fichiers et une visionneuse multimedia

Il existe également un ensemble de greffons pour Konqueror disponible dans misc/konq-plugins.

Konqueror supporte également Flash®; un tutorial pour avoir le support de Flash® sous Konqueror est disponible à l'adresse http://freebsd.kde.org/howto.php.

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.