A.5. Utiliser CVSup

A.5.1. Introduction

CVSup est un ensemble de logiciels pour la distribution et la mise à jour d'arborescences de sources à partir d'un référentiel CVS principal sur une machine serveur distante. Les sources de FreeBSD sont archivées sous un référentiel CVS sur une machine centrale de développement en Californie. Grâce à CVSup, les utilisateurs de FreeBSD peuvent facilement tenir à jour leur propre arborescence de sources.

CVSup utilise le modèle pull de mise à jour. Dans ce schéma, chaque client réclame les mises à jour au serveur, si et quand il le souhaite. Le serveur attend passivement les demandes de mises à jour de ses clients. Toutes les mises à jour sont donc faites à la demande du client. Le serveur n'envoie jamais de mise à jour non sollicitée. Les utilisateurs doivent soit exécuter le client CVSup à la main pour obtenir une mise à jour, soit mettre en oeuvre une tâche cron pour l'exécuter automatiquement et à intervalles réguliers.

Le terme CVSup, avec les majuscules, désigne l'ensemble du logiciel. Ses principales composantes sont le client cvsup qui s'exécute sur les machines de chaque utilisateur, et le serveur cvsupd, qui tourne sur tous les sites miroir de FreeBSD.

En lisant la documentation et les listes de diffusion de FreeBSD, vous trouverez des références à sup. sup était le prédécesseur de CVSup, et remplissait la même fonction. CVSup est utilisé de la même façon que sup et, emploie de fait des fichiers de configuration qui sont compatibles avec ceux de sup. sup n'est plus utilisé pour le projet FreeBSD, parce que CVSup est à la fois plus rapide et plus souple.

Note:

L'utilitaire csup est une réécriture en C du logiciel CVSup. Son plus grand avantage est d'être plus rapide et de ne pas dépendre du langage Modula-3, vous n'avez donc pas besoin de l'installer. De plus si vous utilisez FreeBSD 6.2 ou une version suivante, vous pouvez directement utiliser cet utilitaire puisqu'il fait partie du système de base. Les anciennes versions de FreeBSD ne disposent pas de csup(1) dans leur système de base, mais vous pouvez facilement installer le logiciel porté net/csup, ou le paquetage pré-compilé correspondant. L'utilitaire csup ne supporte pas, cependant, le mode CVS. Si vous désirez dupliquer l'intégralité de dépôts, vous aurez toujours besoin de CVSup. Si vous avez décidé d'utiliser csup, passez les étapes concernant l'installation de CVSup et remplacez les références à CVSup par csup dans le reste de cette section.

A.5.2. Installation

La méthode la plus simple pour installer CVSup est d'utiliser la version pré-compilée net/cvsup du catalogue des logiciels portés de FreeBSD. Si vous préférez compiler CVSup à partir des sources, vous pouvez directement utiliser le logiciel porté net/cvsup. Cependant soyez averti: le logiciel porté net/cvsup est écrit en Modula-3, qui demande un temps et un espace disque non négligeables pour le télécharger et le compiler.

Note:

Si vous avez l'intention d'utiliser CVSup sur une machine qui ne disposera pas de XFree86 ou Xorg, comme un serveur, assurez-vous que le logiciel porté de n'incluera pas l'interface graphique (“GUI”) de CVSup, net/cvsup-without-gui.

Si vous voulez installer csup sous FreeBSD 6.1 et version précédentes, vous pouvez utiliser le paquetage pré-compilé net/csup du catalogue des logiciels portés. Si vous préférez compiler csup à partir des sources, vous pouvez directement utiliser le logiciel porté net/csup.

A.5.3. Configuration de CVSup

Le fonctionnement de CVSup est contrôlé par un fichier de configuration appelé supfile. Il y a des exemples de fichiers supfile dans le répertoire /usr/share/examples/cvsup/.

Les informations du fichier supfile répondent pour CVSup aux question suivantes:

Dans les sections suivantes, nous allons renseigner un fichier supfile typique en répondant une à une à chacune de ces questions. Commençons par décrire la structure d'ensemble d'un fichier supfile.

Un fichier supfile est un fichier texte. Les commentaires débutent par un # et se prolongent jusqu'à la fin de la ligne. Les lignes vides ou qui ne contiennent que des commentaires sont ignorées.

Les autres lignes décrivent les ensembles de fichiers que l'utilisateur souhaite recevoir. Ces lignes commencent par le nom d'un “catalogue” - collection, un regroupement logique de fichiers défini par le serveur. Le nom du catalogue dit au serveur quels fichiers vous voulez. Ce nom est éventuellement suivi d'un ou plusieurs champs, séparés par un espace. Ces champs répondent aux questions listées ci-dessus. Il y deux types de champs: des indicateurs et des valeurs. Un indicateur est un mot-clé autonome, e.g., delete ou compress. Une valeur commence aussi par un mot-clé, mais il est impérativement suivi sans espace par un = et un deuxième mot. Par exemple, release=cvs est un champ définissant une valeur.

Un fichier supfile spécifie en général plus d'un catalogue à télécharger. Une façon de construire un fichier supfile consiste à préciser explicitement tous les champs nécessaires pour chaque catalogue. Cependant, cela tend à donner des fichiers supfile avec des lignes assez longues, et ce n'est pas très pratique parce que la plupart des champs sont les mêmes pour tous les catalogues du fichier supfile. CVSup fournit un mécanisme pour s'affranchir de ce problème. Les lignes qui commencent par le nom du pseudo-catalogue spécial *default servent à définir les indicateurs et les valeurs qui seront pris par défaut pour les catalogues listés ensuite dans le fichier supfile. Une valeur par défaut peut-être surchargée pour un catalogue particulier, en associant au catalogue lui-même une valeur différente. Les valeurs par défaut peuvent également être redéfinies, ou bien on peut en définir de nouvelles, en cours de fichier supfile, par de nouvelles lignes *default.

Sachant cela, nous allons maintenant mettre au point un fichier supfile pour télécharger et mettre à jour l'arborescence principale de FreeBSD-CURRENT.

  • Quels fichiers voulez-vous télécharger?

    Les fichiers disponibles via CVSup sont regroupés par “catalogues” - collections. Les catalogues disponibles sont décrits dans la section suivante. Dans notre exemple, nous souhaitons recevoir toute l'arborescence principale du système FreeBSD. Il existe un unique gros catalogue src-all qui correspond à tout cela. Pour commencer à renseigner notre fichier supfile, nous listons simplement les catalogues, un par ligne (dans notre cas, une seule ligne):

    src-all
  • Quelle(s) version(s) voulez-vous télécharger?

    Avec CVSup, vous pouvez obtenir pratiquement n'importe quelle version qui ait existé des sources. C'est possible parce que le serveur cvsupd travaille directement à partir du référentiel CVS, qui contient toutes les versions. Vous indiquez quelle version vous voulez en utilisant les valeurs tag= et date=.

    Avertissement:

    Faites très attention à définir correctement la valeur tag=. Certaines étiquettes ne s'appliquent qu'à certains catalogues. Si l'étiquette que vous donnez n'est pas valable ou mal orthographiée, CVSup effacera des fichiers que vous ne vouliez probablement pas supprimer. En particulier, n'utilisez que tag=. pour les catalogues ports-*.

    Les valeurs données avec tag= sont des étiquettes symboliques définies dans le référentiel. Il y a deux sortes d'étiquettes, les étiquettes de révision et les étiquettes de branches. Les étiquettes de révision s'appliquent à une révision particulière. Leur signification ne varie pas d'un jour à l'autre. Les étiquettes de branches, à l'inverse, se rapportent à la dernière révision sur une branche particulière à un moment donné. Comme les étiquettes de branches ne se rapportent pas à une révision particulière, elles peuvent désigner demain quelque chose de différent de ce qu'elles référencent aujourd'hui.

    Section A.7, « Etiquettes CVS » contient les étiquettes de branches qui peuvent intéresser les utilisateurs. Quand on spécifie une étiquette dans le fichier de configuration de CVSup, elle doit être précédée du champ tag= (RELENG_4 deviendra tag=RELENG_4). Gardez à l'esprit que seule l'étiquette tag=. n'a de signification pour le catalogue des logiciels portés.

    Avertissement:

    Faites très attention à mentionner précisément l'étiquette exacte. CVSup ne sait différencier une étiquette valide d'une étiquette qui ne l'est pas. Si vous orthographiez mal l'étiquette, CVSup se comportera comme si vous aviez donné une étiquette valide qui ne se réfère à aucun fichier. Dans ce cas il supprimera toutes les sources que vous avez déjà.

    Lorsque vous indiquez une étiquette de branche, vous recevez normalement les dernières versions des fichiers sur cette branche de développement. Si vous voulez récupérer des version antérieures, vous pouvez le faire en donnant une date avec le champ date=. La page de manuel de cvsup(1) vous expliquent comment le faire.

    Dans notre exemple, nous désirons obtenir FreeBSD-CURRENT. Nous ajoutons alors la ligne suivante au début de notre fichier supfile:

    *default tag=.

    Il existe un cas particulier important qui se produit lorsque que l'on ne spécifie ni le champ tag= ni le champ date=. Dans ce cas, vous obtenez alors les fichiers RCS directement du référentiel CVS du serveur, plutôt que de recevoir une version donnée. Les développeurs préfèrent généralement cette façon de travailler. En maintenant une version du référentiel lui-même sur leur système, ils ont la possibilité de consulter l'historique des révisions et d'accéder aux versions antérieures des fichiers. Cet avantage ne s'obtient cependant qu'au prix d'une consommation importante d'espace disque.

  • D'où voulez-vous les télécharger?

    Nous employons le champ host= pour dire à cvsup où récupérer ses mises à jour. N'importe quel des sites miroir CVSup fera l'affaire, bien que vous devriez essayer de choisir un site proche de vous. Dans cet exemple, nous utiliserons un site fictif de distribution de FreeBSD cvsup99.FreeBSD.org:

    *default host=cvsup99.FreeBSD.org

    Vous devrez changer le site pour un qui existe réellement avant d'exécuter CVSup. Lors de l'exécution de cvsup, vous pouvez surcharger cette définition sur la ligne de commande avec l'option -h nom_de_machine.

  • Où voulez-vous les mettre sur votre machine?

    Le champ prefix= dit à cvsup où mettre les fichiers qu'il obtient. Dans l'exemple, nous mettrons les fichiers source directement dans notre arborescence des sources, /usr/src. Le répertoire src est déjà implicitement défini dans les catalogues que nous avons choisis de télécharger, voici donc la définition correcte:

    *default prefix=/usr
  • cvsup doit-il mettre les fichiers d'état?

    Le client CVSup tient à jour des fichiers d'état dans ce qui est appelé le répertoire de “base”. Ces fichiers permettent à CVSup de travailler plus efficacement en gardant la trace des modifications que vous avez déjà reçues. Nous utiliserons le répertoire de base standard, /var/db:

    *default base=/var/db

    Si votre répertoire de base n'existe pas encore, c'est le moment de le créer. Le client cvsup refusera de s'exécuter si le répertoire de base n'existe pas.

  • Diverses autres options de configuration dans le fichier supfile:

    Il y a une autre ligne d'instruction qui doit normalement figurer dans le fichier supfile:

    *default release=cvs delete use-rel-suffix compress

    release=cvs dit au serveur d'obtenir les informations du référentiel principal de FreeBSD. C'est quasiment toujours le cas, mais il existe d'autres possibilités qui sortent du cadre du présent document.

    delete donne à CVSup l'autorisation de supprimer des fichiers. Vous devriez toujours utiliser cette possibilité, de sorte que CVSup puisse vraiment maintenir à jour votre arborescence des sources. CVSup veille à ne supprimer que les fichiers qu'il maintient. Les fichiers supplémentaires que vous pourriez avoir ne seront pas touchés.

    use-rel-suffix est... ésotérique. Si vous voulez vraiment savoir de quoi il retourne, lisez la page de manuel de cvsup(1). Sinon, mettez cet indicateur et ne vous en souciez pas plus.

    compress permet d'utiliser un algorithme de compression de type gzip(1) sur la ligne de communication. Si votre connexion a la vitesse d'une ligne T1 ou plus, vous ne devriez probablement pas utiliser la compression. Sinon, cela facilite substantiellement les choses.

  • Assembler les morceaux:

    Voici le fichier supfile de notre exemple en entier:

    *default tag=.
    *default host=cvsup99.FreeBSD.org
    *default prefix=/usr
    *default base=/var/db
    *default release=cvs delete use-rel-suffix compress
    
    src-all

A.5.3.1. Le fichier refuse

Comme mentionné ci-dessus, CVSup utilise une méthode de type pull. Fondamentalement, cela signifie que vous vous connectez au serveur CVSup, ce dernier dit, “Voici ce que vous pouvez télécharger...”, puis votre client répond “Ok, je prendrai ceci, ceci, ceci et cela”. Dans la configuration par défaut, le client CVSup téléchargera chaque fichier associé avec le catalogue et l'étiquette que vous avez choisi dans le fichier de configuration. Cependant cela ne correspond pas toujours à ce que vous désirez, tout particulièrement si vous mettez à jour les arborescences doc, ports, ou www — la plupart des personnes sont incapables de lire quatre ou cinq langues différentes, et donc elles n'ont pas besoin de télécharger les fichiers spécifiques à certaines langues. Si vous mettez à jour le catalogue des logiciels portés, vous pouvez remédier à cela en spécifiant chaque catalogue individuellement (e.g., ports-astrology, ports-biology, etc au lieu de spécifier simplement ports-all). Cependant puisque les arborescences doc et www ne disposent pas de catalogues spécifiques à chaque langue, vous devez utiliser une des nombreuses fonctions de CVSup: le fichier refuse.

Le fichier refuse indique essentiellement à CVSup qu'il ne doit pas télécharger chaque fichier d'un catalogue; en d'autre termes, il dit au client de refuser certains fichiers du serveur. Le fichier refuse peut être trouvé (ou, si vous n'en disposez pas encore d'un, doit être placé) dans base/sup/. base est défini dans votre supfile; notre répertoire base est défini en tant que /var/db ce qui signifie que le fichier refuse est par défaut /var/db/sup/refuse.

Le fichier refuse a un format très simple; il contient tout simplement les noms des fichiers ou des répertoires que vous ne désirez pas rapatrier. Par exemple, si vous ne pouvez parler d'autres langues que l'anglais ou un peu d'allemand, et vous ne ressentez pas le besoin de lire la traduction en allemand de la documentation, vous pouvez mettre ce qui suit dans le fichier refuse:

doc/bn_*
doc/da_*
doc/de_*
doc/el_*
doc/es_*
doc/fr_*
doc/it_*
doc/ja_*
doc/nl_*
doc/no_*
doc/pl_*
doc/pt_*
doc/ru_*
doc/sr_*
doc/tr_*
doc/zh_*

et ainsi de suite pour les autres langues (vous pouvez en trouver une liste complète en parcourant le référentiel CVS de FreeBSD).

Avec cette fonction très utile, les utilisateurs disposant d'une connexion lente ou payant le temps de connexion à la minute seront en mesure d'économiser de précieuses minutes comme ils n'auront plus du tout besoin de télécharger des fichiers qu'ils n'utiliseront jamais. Pour plus d'information sur les fichiers refuse et d'autres caractéristiques intéressantes de CVSup, consultez sa page de manuel.

A.5.4. Exécuter CVSup

Vous êtes maintenant prêt à essayer de faire une mise à jour. La ligne de commande à utiliser est très simple:

# cvsup supfile

supfile est bien sûr le nom du fichier supfile que vous venez de créer. Si vous êtes sous X11, cvsup affichera une interface graphique avec des boutons pour les opérations courantes. Appuyez sur le bouton go et suivez le déroulement des opérations.

Comme, dans cet l'exemple, vous mettez directement à jour votre arborescence /usr/src, vous devrez exécuter le programme en tant que root de façon à ce que cvsup ait le droit de mettre à jour vos fichiers. Comme vous venez juste de créer votre fichier de configuration et n'avez encore jamais utilisé le programme, il est compréhensible que cela vous rende nerveux. Il est facile de faire un essai sans toucher à vos précieux fichiers. Créez juste un nouveau répertoire quelque part et donnez-le en argument supplémentaire sur la ligne de commande:

# mkdir /var/tmp/dest
# cvsup supfile /var/tmp/dest

Le répertoire indiqué sera pris comme destination pour tous les fichiers modifiés. CVSup examinera les fichiers habituels dans /usr/src, mais ne les modifiera pas et n'en supprimera aucun. Les modifications atterriront dans /var/tmp/dest/usr/src. CVSup ne touchera pas non plus à ses fichiers d'état dans le répertoire de base, lorsqu'il est invoqué de cette manière. Les nouvelles versions de ces fichiers iront dans le répertoire indiqué. A partir du moment où vous avez les les droits en lecture sur /usr/src, vous n'avez pas besoin d'être root pour faire ce genre d'essai.

Si vous n'êtes pas sous X11, ou si vous n'aimez tout simplement pas les interfaces graphiques, vous devrez ajouter quelques options supplémentaires sur la ligne de commande de cvsup:

# cvsup -g -L 2 supfile

L'option -g dit à CVSup de ne pas utiliser son interface graphique. C'est automatique si vous n'êtes pas sous X11, sinon vous devez le préciser.

L'option-L 2 dit à CVSup d'afficher le détail de ce qu'il est en train de faire. Il y a trois niveaux de trace, de -L 0 à -L 2. La valeur par défaut est de 0, ce qui équivaut à n'émettre que les messages d'erreur.

Il y a de nombreuses autres option disponibles. Pour en obtenir un résumé, tapez cvsup -H. Pour une description plus détaillée, reportez-vous aux pages de manuel.

Une fois que vous êtes satisfait de la façon dont se passent les mises à jour, vous pouvez mettre en place une exécution de CVSup à intervalles réguliers en utilisant cron(8). Bien évidemment, vous ne devez pas laisser CVSup utiliser don interface graphique quand vous le lancez depuis cron(8).

A.5.5. Catalogue de fichiers CVSup

Les catalogues de fichiers disponibles via CVSup sont organisés hiérarchiquement. Il y a quelques gros catalogues, qui sont divisés en plus petits sous-catalogues. Recevoir un gros catalogue équivaut à recevoir chacun de ces sous-catalogues. Les relations hiérarchiques entre les sous-catalogues sont décrites par les indentations dans la liste ci-dessous.

Les catalogues habituellement les plus employés sont src-all, et ports-all. Les autres catalogues ne sont utilisés que par de petits groupes de personnes pour des besoins particuliers, et certains sites miroir ne les mettent pas à disposition.

cvs-all release=cvs

Le référentiel CVS principal de FreeBSD, incluant les logiciels de chiffrement.

distrib release=cvs

Les fichiers ayant trait à la distribution et à la mise en place de sites miroir FreeBSD.

doc-all release=cvs

Les sources du manuel FreeBSD et d'autres documentations. Cela de comprend pas les fichiers pour le site Web de FreeBSD.

ports-all release=cvs

Le catalogue des logiciels portés de FreeBSD.

Important:

Si vous ne voulez pas mettre à jour l'intégralité du catalogue ports-all (l'intégralité du catalogue des logiciels portés), mais utiliser un des sous-catalogues listés ci-dessous, assurez-vous de toujours mettre à jour le sous-catalogue ports-base! Dès qu'il y a un changement dans l'infrastructure de compilation des logiciels portés représentée par ports-base, il est certain que ces changements seront utilisés par un logiciel porté très rapidement. Donc, si vous ne mettez à jour que les logiciels portés en tant que tel et qu'ils utilisent certains des changements, il y a de grandes chances pour que leur compilation échoue avec de mystérieux messages d'erreur. La première chose à faire dans ce cas est de vérifier que votre sous-catalogue ports-base est à jour.

Important:

Si vous voulez construire votre propre version locale du fichier ports/INDEX, vous devez accepter le catalogue ports-all (l'intégralité du catalogue des logiciels portés). La construction de ports/INDEX avec une arborescence partielle n'est pas supportée. Consultez la FAQ.

ports-accessibility release=cvs

Logiciels pour utilisateurs handicapées.

ports-arabic release=cvs

Support pour l'arabe.

ports-archivers release=cvs

Outils d'archivage.

ports-astro release=cvs

Logiciels d'astronomie.

ports-audio release=cvs

Support du son.

ports-base release=cvs

L'infrastructure de compilation du catalogue des logiciels portés — divers fichiers situés dans les répertoires Mk/ et Tools/ sous-répertoires de la hiérarchie /usr/ports.

Note:

Lisez l'important avertissement ci-dessus: vous devriez toujours mettre à jour ce sous-catalogue, dès que vous mettez à jour une partie du catalogue des logiciels portés de FreeBSD!

ports-benchmarks release=cvs

Evaluation de performances.

ports-biology release=cvs

Biologie.

ports-cad release=cvs

Outils de conception assistée par ordinateur.

ports-chinese release=cvs

Support pour le chinois.

ports-comms release=cvs

Logiciels de communication.

ports-converters release=cvs

Conversion entre codages de caratères.

ports-databases release=cvs

Bases de données.

ports-deskutils release=cvs

Les choses que l'on trouvait sur un bureau avant l'invention des ordinateurs.

ports-devel release=cvs

Outils de développement.

ports-dns release=cvs

Logiciels relatifs au DNS.

ports-editors release=cvs

Editeurs.

ports-emulators release=cvs

Emulateurs d'autres systèmes d'exploitation.

ports-finance release=cvs

Applications concernant les finances et l'argent.

ports-ftp release=cvs

Clients et serveurs FTP.

ports-games release=cvs

Jeux.

ports-german release=cvs

Support pour l'allemand.

ports-graphics release=cvs

Outils graphiques.

ports-hebrew release=cvs

Support de l'hébreu.

ports-hungarian release=cvs

Support du hongrois.

ports-irc release=cvs

Outils pour l'IRC.

ports-japanese release=cvs

Support pour le japonais.

ports-java release=cvs

Outils Java™.

ports-korean release=cvs

Support pour le coréen.

ports-lang release=cvs

Langages de programmation.

ports-mail release=cvs

Logiciels de courrier électronique.

ports-math release=cvs

Logiciels de calcul numérique.

ports-mbone release=cvs

Applications MBone.

ports-misc release=cvs

Utilitaires divers.

ports-multimedia release=cvs

Logiciels pour le multimedia.

ports-net release=cvs

Logiciels réseau.

ports-net-im release=cvs

Logiciels de messagerie instantanée.

ports-net-mgmt release=cvs

Logiciels de gestion des réseaux.

ports-net-p2p release=cvs

Logiciels pour le « peer to peer ».

ports-news release=cvs

Logiciels pour les forums de discussion USENET.

ports-palm release=cvs

Logiciels de support des machines Palm™.

ports-polish release=cvs

Support pour le polonais.

ports-ports-mgmt release=cvs

Utilitaires pour la gestion des logiciels portés et des paquetages.

ports-portuguese release=cvs

Support pour le portugais.

ports-print release=cvs

Logiciels d'impression.

ports-russian release=cvs

Support pour le russe.

ports-science release=cvs

Science.

ports-security release=cvs

Outils de sécurité.

ports-shells release=cvs

Interpréteurs de commandes.

ports-sysutils release=cvs

Utilitaires système.

ports-textproc release=cvs

Outils de traitement de texte (sauf les logiciels de publication assistée par ordinateur).

ports-ukrainian release=cvs

Support de l'ukrainien.

ports-vietnamese release=cvs

Support du vietnamien.

ports-www release=cvs

Logiciels concernant le World Wide Web.

ports-x11 release=cvs

Logiciel pour le système X window.

ports-x11-clocks release=cvs

Horloges pour X11.

ports-x11-drivers release=cvs

pilotes de périphérique X11.

ports-x11-fm release=cvs

Gestionnaires de fichiers pour X11.

ports-x11-fonts release=cvs

Polices de caractères et outils associés pour X11.

ports-x11-toolkits release=cvs

“Toolkits” X11.

ports-x11-servers release=cvs

Serveurs X11.

ports-x11-themes release=cvs

Thèmes X11.

ports-x11-wm release=cvs

Gestionnaires de fenêtres pour X11.

projects-all release=cvs

Les sources présentes dans le dépots des projets FreeBSD.

src-all release=cvs

Les sources du système FreeBSD, comprenant les logiciels de chiffrement.

src-base release=cvs

Divers fichiers en haut de la hiérarchie /usr/src.

src-bin release=cvs

Programmes utilisateurs qui peuvent être utiles en mode mono-utilisateur (/usr/src/bin).

src-cddl release=cvs

Utilitaires et bibliothèques sous licence CDDL (/usr/src/cddl).

src-contrib release=cvs

Utilitaires et bibliothèques d'origine indépendante du projet FreeBSD, employés à peu près tels quels (/usr/src/contrib).

src-crypto release=cvs

Utilitaires et bibliothèques pour le chiffrement d'origine indépendante du projet FreeBSD, employés à peu près tels quels (/usr/src/crypto).

src-eBones release=cvs

Kerberos et DES (/usr/src/eBones). Non utilisés dans les versions de FreeBSD actuellement publiées.

src-etc release=cvs

Fichiers de configuration du système (/usr/src/etc).

src-games release=cvs

Jeux (/usr/src/games).

src-gnu release=cvs

Utilitaires soumis à la licence publique GNU (/usr/src/gnu).

src-include release=cvs

Fichiers d'entête (/usr/src/include).

src-kerberos5 release=cvs

Logiciel de sécurité Kerberos5 (/usr/src/kerberos5).

src-kerberosIV release=cvs

Logiciel de sécurité KerberosIV (/usr/src/kerberosIV).

src-lib release=cvs

Bibliothèques (/usr/src/lib).

src-libexec release=cvs

Programmes système normalement exécutés par d'autres programmes (/usr/src/libexec).

src-release release=cvs

Fichiers nécessaires à la génération d'une version publiable de FreeBSD (/usr/src/release).

src-rescue release=cvs

Programmes liés en statique pour les dépannages d'urgence; consultez la page de manuel rescue(8) (/usr/src/rescue).

src-sbin release=cvs

Utilitaires système pour le mode mono-utilisateur (/usr/src/sbin).

src-secure release=cvs

Commandes et bibliothèques pour le chiffrage (/usr/src/secure).

src-share release=cvs

Fichiers qui peuvent être partagés par plusieurs systèmes (/usr/src/share).

src-sys release=cvs

Le noyau (/usr/src/sys).

src-sys-crypto release=cvs

Code du noyau destiné au chiffrement (/usr/src/sys/crypto).

src-tools release=cvs

Divers outils pour la maintenance de FreeBSD (/usr/src/tools).

src-usrbin release=cvs

Outils utilisateur (/usr/src/usr.bin).

src-usrsbin release=cvs

Utilitaires système (/usr/src/usr.sbin).

www release=cvs

Les sources du site WWW de FreeBSD.

distrib release=self

Fichiers de configuration du serveur CVSup. Utilisés par les sites miroir CVSup.

gnats release=current

Base de données GNATS d'historique des bogues.

mail-archive release=current

Archives des listes de diffusion FreeBSD.

www release=current

Les fichiers/données WWW publiés (pas les fichiers source). Utilisés par les sites miroir WWW.

A.5.6. Pour plus d'informations

Pour la FAQ de CVSup et d'autres informations concernant CVSup, consultez la page Web de CVSup.

La plupart des discussions relatives à l'utilisation de CVSup sous FreeBSD ont lieu sur la liste de diffusion pour les discussions techniques sur FreeBSD. Les nouvelles versions du logiciel y sont annoncés ainsi que sur la liste de diffusion pour les annonces relatives à FreeBSD.

Pour toutes les questions et rapports de bogues concernant CVSup, consultez la FAQ CVSup.

A.5.7. Sites CVSup

Des serveurs CVSup pour FreeBSD fonctionnent aux sites suivants:

Serveurs primaires
  • cvsup.FreeBSD.org

Sites miroirs primaires
  • cvsup1.FreeBSD.org

  • cvsup3.FreeBSD.org

  • cvsup4.FreeBSD.org

  • cvsup5.FreeBSD.org

  • cvsup6.FreeBSD.org

  • cvsup7.FreeBSD.org

  • cvsup9.FreeBSD.org

  • cvsup10.FreeBSD.org

  • cvsup11.FreeBSD.org

  • cvsup12.FreeBSD.org

  • cvsup14.FreeBSD.org

  • cvsup15.FreeBSD.org

  • cvsup18.FreeBSD.org

Afrique du Sud
  • cvsup.za.FreeBSD.org

Allemagne
  • cvsup.de.FreeBSD.org

  • cvsup2.de.FreeBSD.org

  • cvsup4.de.FreeBSD.org

  • cvsup5.de.FreeBSD.org

Armenia
  • cvsup1.am.FreeBSD.org

Australie
  • cvsup.au.FreeBSD.org

Brésil
  • cvsup2.br.FreeBSD.org

Corée
  • cvsup.kr.FreeBSD.org

Danemark
  • cvsup.dk.FreeBSD.org

Espagne
  • cvsup.es.FreeBSD.org

  • cvsup2.es.FreeBSD.org

  • cvsup3.es.FreeBSD.org

Estonie
  • cvsup.ee.FreeBSD.org

Finlande
  • cvsup.fi.FreeBSD.org

France
  • cvsup3.fr.FreeBSD.org

  • cvsup5.fr.FreeBSD.org

  • cvsup8.fr.FreeBSD.org

Irlande
  • cvsup.ie.FreeBSD.org

  • cvsup2.ie.FreeBSD.org

Italie
  • cvsup.it.FreeBSD.org

Japon
  • cvsup.jp.FreeBSD.org

  • cvsup2.jp.FreeBSD.org

  • cvsup3.jp.FreeBSD.org

  • cvsup4.jp.FreeBSD.org

  • cvsup5.jp.FreeBSD.org

  • cvsup6.jp.FreeBSD.org

Lettonie
  • cvsup.lv.FreeBSD.org

Lituanie
  • cvsup.lt.FreeBSD.org

Norvège
  • cvsup.no.FreeBSD.org

Pays-Bas
  • cvsup.nl.FreeBSD.org

  • cvsup2.nl.FreeBSD.org

  • cvsup3.nl.FreeBSD.org

Pologne
  • cvsup.pl.FreeBSD.org

République Tchèque
  • cvsup.cz.FreeBSD.org

Russie
  • cvsup3.ru.FreeBSD.org

  • cvsup5.ru.FreeBSD.org

  • cvsup6.ru.FreeBSD.org

Slovénie
  • cvsup.si.FreeBSD.org

Suède
  • cvsup.se.FreeBSD.org

Suisse
  • cvsup.ch.FreeBSD.org

Taïwan
  • cvsup.tw.FreeBSD.org

  • cvsup3.tw.FreeBSD.org

  • cvsup6.tw.FreeBSD.org

  • cvsup10.tw.FreeBSD.org

  • cvsup11.tw.FreeBSD.org

  • cvsup12.tw.FreeBSD.org

  • cvsup13.tw.FreeBSD.org

Ukraine
  • cvsup5.ua.FreeBSD.org

  • cvsup6.ua.FreeBSD.org

USA
  • cvsup1.us.FreeBSD.org

  • cvsup3.us.FreeBSD.org

  • cvsup4.us.FreeBSD.org

  • cvsup5.us.FreeBSD.org

  • cvsup7.us.FreeBSD.org

  • cvsup9.us.FreeBSD.org

  • cvsup11.us.FreeBSD.org

  • cvsup12.us.FreeBSD.org

  • cvsup13.us.FreeBSD.org

  • cvsup14.us.FreeBSD.org

  • cvsup15.us.FreeBSD.org

  • cvsup18.us.FreeBSD.org

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.